FAQ

Quel sera le retour sur investissement attendu des tokens ?

Le retour sur investissement des tokens (jetons) a trois composantes :
  • Le revenu mensuel généré par les locataires qui paient leur loyer
  • L’augmentation de la valeur des propriétés sous-jacentes
  • La vente périodique de parts de propriété aux locataires
Les rendements individuels et le poids de ces composantes diffèrent pour chaque portefeuille. Nous publions la valeur attendue du rendement total, ainsi que pour chacune de ces composantes dans l'analyse immobilière de chaque portefeuille, disponible sur notre site web.

Les tokens fourniront-ils des rendements similaires à ceux qui sont populaires ?

Les tokens de ReTok sont des tokens de sécurité (security tokens), ce qui est une sorte différente de tokens. Nos tokens sont adossés à des biens immobiliers. Leur valeur devrait suivre la performance du portefeuille de propriétés que les tokens représentent. En fin de compte, leur valeur à long terme dépend de la performance du marché immobilier, ainsi que des compétences de l'équipe qui gère le portefeuille.

Chaque portefeuille possède-t-il son propre token ?

Oui, il y a un token différent par portefeuille.

Comment le revenu mensuel des loyers est-il distribué ?

Les propriétaires des token pourront sélectionner leur devise préferrée. Le revenu locatif sera converti en AVAX, USDT ou USDC avant distribution.

Quels sont les pays figurant sur la liste noire ?

La liste des pays sous sanctions selon le Secrétariat d'Etat à l'économie suisse est disponible ici : https://retok.gitbook.io/blacklist/. ReTok Partners Gmbh étant une société suisse, les résidents de ces pays ne sont pas éligibles à la vente de nos tokens.

Pourquoi avez-vous choisi la Suisse, Israël et la France pour démarrer ?

Les membres de notre équipe fondatrice vivent dans ces endroits. Ils connaissent bien le marché de l'immobilier et peuvent superviser les opérations de près. Ces trois marchés sont également assez différents en termes de risque et de rendement. Commencer avec ces trois régions nous permet d'offrir une bonne diversité de produits dès le début.

Le locataire paie-t-il le loyer en fiat ou en crypto-monnaies ?

Au début, le locataire paiera le loyer en fiat. Leur permettre de payer en crypto-monnaie entraînerait trop de problèmes juridiques pour un bénéfice modéré pour nos détenteurs de tokens. C'est un sujet que nous allons certainement explorer à l'avenir.

Comment les locataires pourront-ils acheter des parts de leur logement ?

Bien que seuls les portefeuilles de plusieurs propriétés soient tokenisés, nous offrons aux locataires la possibilité d'acheter des parts de leur logement. Ces actions sont uniquement négociables entre le locataire et ReTok. Le registre de ces actions est conservé sur la blockchain par souci de transparence. Étant donné l'absence d'un marché pour ces actions, il n'est pas nécessaire de les tokeniser.

Les propriétés du portefeuille sont-elles résidentielles, de bureaux, industrielles, ... ?

Nos portefeuilles sont composés à 100% de propriétés résidentielles. Nous pourrions créer des portefeuilles pour d'autres types de propriétés à l'avenir.

Comment le trading secondaire va-t-il fonctionner puisqu'il doit être limité aux participants approuvés par KYC/AML ?

Nous travaillons avec différents partenaires potentiels offrant ce service. Idéalement, nous voulons offrir à nos détenteurs de tokens plusieurs places de marché pour augmenter la liquidité.

Pensez-vous que lorsque les réglementations arriveront, vous serez en mesure de les adapter et prenez-vous des conseils juridiques pour cela ?

La réglementation concernant les tokens en Suisse est déjà assez claire. Nous travaillons avec notre partenaire, le cabinet d'avocats id est avocats pour nous assurer que nous sommes conformes. Nous espérons prendre part aux futures discussions sur la réglementation des tokens de sécurité en Suisse.

Quelle est la différence entre la vente privée et la vente publique ?

La vente privée se déroule de manière ad-hoc, par le biais de contacts directs des investisseurs intéressés à notre département des ventes. Son but est d'amorcer les portfolios avant la vente publique, qui sera ouverte à tous ceux qui ont réussi le KYC/AML et se déroulera en ligne, pour une durée limitée, avec un minimum d'investissement de 100 euros.

Quels sont les avantages pour les participants à la vente privée ?

Comme il y a un hard-cap (nombre limité de tokens) à la vente globale privée + publique, les participants à la vente privée sont assurés d'avoir accès à un grand nombre de tokens. Le prix des tokens reste le même. Il n'y a pas d'avantage financier à participer à la vente privée plutôt que publique.

Qui peut participer à la vente privée ?

La vente privée est principalement réservée au réseau existant des fondateurs. Elle est réservée aux investisseurs expérimentés capable d'effectuer une "due-diligence". Le montant minimum à investir est d'environ 100 000 euros. Vous pouvez contacter notre service commercial à l'adresse [email protected]

Quel est l'intérêt de participer à la vente initiale alors qu'il n'y aura pas de marché secondaire avant 12 mois ?

Pendant la période entre la vente initiale et la mise en place du marché secondaire, les détenteurs de tokens bénéficieront de distributions mensuelles de revenus. En outre, une fois que le marché secondaire sera opérationnel, la demande de tokens pourrait être supérieure à l'offre, ce qui pourrait faire grimper le prix.

Et si le locataire ne paie pas son loyer ?

Il s'agit d'un problème classique de gestion immobilière. Nous utilisons la solution traditionnelle consistant à contracter une assurance couvrant les impayés de loyer afin que le revenu mensuel du loyer reste stable.

Que doit faire le locataire s'il veut être propriétaire de la maison dans laquelle il a investi ?

Si le locataire acquiert 100% de ses parts de maison, il peut demander à ce que le titre de propriété lui soit transféré. La propriété sort alors du portefeuille et les liquidités résultant de la vente des parts sont réinvesties dans une autre propriété ou distribuées aux détenteurs de tokens.

Quel pourcentage des revenus est réservé à la trésorerie ?

Une partie des revenus locatifs bruts est utilisée pour constituer une réserve destinée à payer l'entretien du bâtiment et d'autres obligations liées à la propriété. 5% est traditionnel dans la gestion immobilière. Cette réserve fait toujours partie du portefeuille et ne constitue pas un revenu d'exploitation pour ReTok. Si la réserve dépasse un jour la valeur des dépenses futures prévues, l'excédent sera redistribué aux détenteurs de tokens.
Dernière mise à jour 1mo ago